La Pétition
Contre le projet de déshumaniser le recrutement des lycéens à Henri IV et Louis-Le-Grand.

     

LLG2 Soleil petit 3f0983d0 5fac 4e2d bd33 ea00ba0db6d7CantineH4 LLG3

 

CONTRE LE PROJET DE DÉSHUMANISER LE RECRUTEMENT

DES LYCÉENS À HENRI-IV ET LOUIS-LE-GRAND

CONTRE AFFELNET POUR AFFECTER LES COLLÉGIENS À HENRI-IV ET LOUIS-LE-GRAND

POUR UN NIVELLEMENT PAR LE HAUT
pour TOUS les élèves !

 

Affelnet, qu’est-ce que c’est exactement ?

Affelnet est un programme informatique ayant pour but de trier et répartir les dossiers des élèves de troisième postulant en seconde afin de leur attribuer un lycée.

Mais comment ça fonctionne ?

Ce programme informatique attribue un lycée suivant un total de points obtenus par chaque élève. Ce dernier est réalisé grâce à cinq facteurs :

-          Les points liés aux notes : DANS AFFELNET, AVOIR UN 20 DE MOYENNE OU UN 15 DE MOYENNE REVIENT AU MÊME NOMBRE DE POINTS. La musique ou le sport comptent plus que les sciences-physiques ou la SVT. Les moyennes de classe ne sont pas prises en compte, tout comme les notes maximum et minimum.

-      Les points liés aux compétences acquises : au cours des années de collège, les professeurs indiquent, pour chaque élève, les compétenses acquises. D'un collège à un autre, ses points varient pour des élèves de niveau semblable sans aucune possibilité d'action pour l'élève...

-          Les points liés au statut de boursiers : des points sont attribués à l’élève suivant les difficultés financières familiales.

-      Les points liés à l'IPS (Indice de position sociale) du collège d'origine : C’est une moyenne de points selon le métier des parents du collège et leurs capacités à aider leur enfant. TOUS LES ÉLÈVES D’UN MÊME COLLÈGE ACCÈDENT AU MEME NOMBRE DE POINTS, QUE LEURS PARENTS SOIENT MINISTRES OU BOULANGERS. Ces points peuvent monter jusqu’à 1200, un chiffre NON NÉGLIGEABLE dans le barème total.

-          Les points liés au secteur : suivant le collège d’origine des lycées « de proximité » seront attribués. Henri IV et Louis Le Grand resteront en zone d’accès pour tous les lycées parisiens.

 

Quels sont les problèmes si Henri IV et Louis Le Grand passent dans Affelnet ?

Henri IV et Louis Le Grand n’auront PLUS ACCÈS AUX DOSSIERS DE CANDIDATURE, c’est-à-dire que leurs équipes pédagogiques n'auront plus accès au classement de l'élève par matière, ni à ses notes. Impossible pour elles de situer un élève dans sa classe pour évaluer son potentiel.

LES APPRÉCIATIONS NE SERONT PLUS AFFICHÉES : un élève turbulent, dont le dossier scolaire indique qu'il est agité, pourra être sélectionné.

TOUS LES ÉLEVES S’ÉTANT PROJETÉS A INTÉGRER CES LYCÉES ET AYANT TRAVAILLÉ DUR POUR CELA EN SONT BOULEVERSÉS. Après deux ans de préparation, AU MOMENT MÊME des dépôts de candidature, DES ÉLÈVES VOIENT LEURS VŒUX SE BRISER.

L’ouverture de nouvelles classes élitistes dans les établissements privés interroge. Cette réforme, qui a pour but d’augmenter la mixité sociale, pourrait en contrepartie creuser encore plus les INÉGALITÉS. Seuls les élèves ayant des moyens financiers suffisants pourront accéder à des établissements d’excellence, dans le privé.

LA FIN DE L’EXCELLENCE SCOLAIRE DANS LE PUBLIC EN FRANCE. Alors que la France chute déjà dans le classement PISA, que sera son niveau scolaire demain ?

 

L'objectif présenté : augmenter la mixité sociale de ces établissements...

Henri-IV et Louis-Le-Grand recrutent des lycéens provenant de plus de 150 collèges différents, y compris des collèges difficiles, en particulier via les Cordées de la réussite. 

Le quota de boursiers ou d'élèves provenant de collèges difficiles peut être augmenté manuellement, mais toujours au mérite, à partir d'une selection sur dossier. Il est important que les établissements publics repérant des élèves avec des compétences en lettres ou en sciences les guident pour qu'ils candidatent à Henri-IV ou Louis-Le-Grand. Il y a des élèves avec du potentiel en lettres et en sciences dans tous les milieux sociaux, et nous souhaitons l'excellence pour chacun d'entre eux, en prenant en compte leur classement, classement qui n'apparaît pas dans le logiciel Affelnet.  

 

> Derrière l'objectif louable d'une mixité sociale se trouve un double-risque : 

1) le nivellement par le bas des lycées Louis-Le-Grand et Henri-IV 

2) la multiplication d'établissements privés d'excellence, qui sélectionnent sur dossier, mais qui sont inaccessibles à la plupart des élèves pour des raisons financières.

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous nous opposons à l'utilisation d'Affelnet et de son barème pour le recrutement des lycéens de Henri-IV et Louis-Le-Grand. Nous demandons que soit maintenu un recrutement manuel, pensé et réfléchi par les proviseurs et les équipes pédagogiques de ces établissements.

Nous souhaitons que l'excellence reste accessible à tous. L'école de la République doit conserver ses filières d'excellence, en musique, en sport, en langues, mais aussi en lettres et en sciences.

Les lycées d'excellence publics ne devraient pas être l'exception mais devraient exister dans chaque ville....

Nous demandons un nivellement par le haut des écoles publiques parisiennes et de toutes les écoles publiques françaises.

Jean-Michel Blanquer l'a écrit dans l'introduction du livre sur le lycée Louis-Le-Grand, paru aux éditions Gérard Klopp:

"L'excellence est ici au service de l'intérêt général.

Longue vie à l'idéal républicain d'éducabilité de tous les enfants."

M. BLANQUER, restez fidèle à vos propos et montrez-nous

que la France peut conserver ses lycées publics d'excellence 

Permettez d'éviter une injustice entre privé et public,

Permettez aux lycées publics Henri-IV et Louis-Le-Grand de maintenir un recrutement au mérite sur la France entière,

Et, permettez la création d'établissements publics d'excellence dans chaque académie!

 

Les jeunes d’aujourd’hui sont les adultes de demain 

Collectif d'élèves et d'anciens élèves des lycées Henri-IV et Louis-Le-Grand

Si, comme nous, vous souhaitez vous opposer à ce projet de réforme, signez cette pétition :

Merci de faire connaître cette pétition à autant de personnes que possible.
Plus il y aura de signatures, plus cette pétition retiendra l’attention des médias et des décideurs.

  

Rendre publique votre signature ?
Oui    Non
[*] required fields
[1] not displayed publicly

 

Plus dans cette catégorie : « Le détail des points Affelnet

14 Commentaires

  • BIdallier mardi, 05 juillet 2022 08:31 Posté par BIdallier Lien vers le commentaire

    Le coup est parti et, pour des raisons politiques évidentes il n'y aura hélas pas de retour en arrière. Je pense qu'il faut maintenant se battre pour aménager Affelnet dans le cas de LLG et H4. Deux propositions:
    - Prendre en compte les notes réelles et non des "lissages". Quand on vise un lycée d'excellence dire 15=20 n'a aucun sens.
    - Accorder des "points bonus" à des résultats dans des tests périscolaires comme Le kangourou des maths ou la préparation aux Olympiades de mathématiques.

  • Jean-Richard jeudi, 26 mai 2022 16:11 Posté par Jean-Richard Lien vers le commentaire

    Louis-le-Grand tout comme Henri IV
    ont pourtant prouvé depuis des décennies la pertinence de leur mode de sélection au mérite.
    Ils sont dorénavant stigmatisés uniquement car ils mettent en lumière le médiocre niveau général du secteur public mis sous le boisseau depuis des années.
    Il est plus aisé de niveler en permanence le niveau vers le bas. Le souhait légitime de mixité ne devrait-il pas être bâti sur l'excellence et non pas sur des règles algorythmiques de quotas ?

  • Paris18 mardi, 10 mai 2022 19:20 Posté par Paris18 Lien vers le commentaire

    Moi qui avait plutôt une opinion positive de Blanquer, je constate que son bilan est assez catastrophique: au nom d une idéologie égalitariste, il enfonce encore un peu plus l enseignement public.

  • Mesnard dimanche, 03 avril 2022 09:18 Posté par Mesnard Lien vers le commentaire

    Je signe car mes années de lycée à Louis Le Grand ont été extrêmement heureuses et décisives pour le reste de ma vie et je souhaite que des enfants comme moi puissent encore en bénéficier. J'habitais en banlieue, dans une famille assez modeste, et je m'ennuyais à mourrir au collège, sans amis. J'ai pu être admise en seconde à Louis Le Grand et ma vie est devenue heureuse d'un coup : enfin je découvrais que je n'étais pas seule, j'ai noué des amitiés durant ces années lycée qui durent encore aujourd'hui (j'ai 48 ans) , et enfin mon esprit et mon envie de découvrir et de comprendre étaient assouvis ! C'était merveilleux. Quelle bêtise de casser ce fonctionnement qui permet aux enfants atypiques comme je l'ai été d'entrer dans l'établissement dont ils ont si besoin !!

  • Lagarrigue Guy samedi, 12 février 2022 16:26 Posté par Lagarrigue Guy Lien vers le commentaire

    Nous nous orientons vers un enseignement à l anglaise car il faut payer très cher l école qui donne u ne formation d excellence, IL faut défendre la qualité de nos écoles publiques et redorer encore plus leur blason

  • Daniel dimanche, 06 février 2022 14:38 Posté par Daniel Lien vers le commentaire

    Je signe car je ne suis malheureusement pas actionnaire d’Ipesup ni de Stanislas. Les lycées privés vont récupérer l’élite de nos collégiens grâce à cette merveilleuse idée. Tant pis pour les pauvres. Bravo à celui qui a eu cette idée. C’est un génie !

  • Philippe Janot samedi, 05 février 2022 14:18 Posté par Philippe Janot Lien vers le commentaire

    Le rectorat affirme fort heureusement vouloir atteindre l'excellence pour ces deux lycées atypiques et exigeants.

    Alors peut-on se priver des appréciations des professeurs de collège, qui seuls sont capables d'évaluer avec la plus grande finesse la pertinence d'une candidature d'un élève de troisième ?
    A l'évidence non.

    Peut-on abandonner ces collégiens qui, par leurs résultats brillants en latin et en grec ancien notamment, ont affirmé leur excellence et leur passion pour les matières littéraires ?
    A l'évidence non.

    Affelnet n'intègre pas les appréciations des professeurs.
    Affelnet ne parle ni le latin, ni le grec ancien.

    Affelnet a ainsi encore beaucoup à apprendre et ne peut pas - et donc ne doit pas - remplacer l'humain dans l'urgence, sans concertation et avec brutalité.

  • Julia Chaillou vendredi, 04 février 2022 16:20 Posté par Julia Chaillou Lien vers le commentaire

    Il est vivement souhaitable de préserver les établissements d excellence par respect pour ce que l enseignement français représente . « Copiée »dans les pays qui cherchent à créer des modèles d instruction de très haut niveau, l école française a fait ses preuves. Les deux lycées affectés par les modifications qui s annoncent risquent de voir le niveau baisser sérieusement. Ce serait un grand gâchis. N oublions pas, l histoire nous l a prouvé : une nation a besoin d une élite intellectuelle.

  • Bruno vendredi, 04 février 2022 09:05 Posté par Bruno Lien vers le commentaire

    Ne pas confondre "égalité des chances" et "nivellement".

  • jacqueshenry mercredi, 02 février 2022 21:38 Posté par jacqueshenry Lien vers le commentaire

    J'ai écrit deux billets sur mon blog à ce sujet :
    https://jacqueshenry.wordpress.com/2022/01/24/france-blanquer-un-gauchiste-en-embuscade-devenu-fou/
    et aussi , plus personnel :
    https://jacqueshenry.wordpress.com/2022/01/28/retour-sur-la-degradation-de-llg-et-h4/

  • Neagu Tchamkerten mardi, 01 février 2022 06:34 Posté par Neagu Tchamkerten Lien vers le commentaire

    L'égalité ne peut être réalisée en abaissant les meilleurs. Il serait préférable d'amener plus haut ceux des niveaux inférieurs.

  • Fabra lundi, 31 janvier 2022 20:27 Posté par Fabra Lien vers le commentaire

    Il est en effet imperieux de se dresser ici et maintenant contre Effelnet
    Il s'agit d un combat pour la survie de l'édifice "Humanite".
    car l'egalitarisme qui sevit est un sacrilege de l'Homme Dieu qui ne connait ni lui meme,ni la nature dont il est issu, ni ce qui le depasse.
    Et notamment l excellence.
    C est un combat pour redonner a la Pedagogie ses lettres de noblesse: transmettre la connaissance avec la rigueur scientifique, et pratiquer en toute liberté l ' Art de detecter les talents et de les promouvoir.C'est là le gage d une authentique Egalité, respectueuse de l' Excellence...Loi de la Nature?

  • poulhes lundi, 31 janvier 2022 12:23 Posté par poulhes Lien vers le commentaire

    « Lorsque l’inégalité des conditions est la loi commune de la société, les inégalités les plus marquées ne frappent pas le regard ; mais quand tout est presque au même niveau, les plus légères sont assez marquées pour le blesser. Il en ressort que le désir d’égalité devient plus insatiable à mesure que l’égalité est plus complète. ...  Les peuples démocratiques ont un goût naturel pour la liberté…Mais ils ont pour l ‘égalité une passion ardente, insatiable, éternelle, invincible; ils veulent l‘égalité dans la liberté, et, s‘ils ne peuvent l‘obtenir, ils la veulent encore dans l‘esclavage. Ils souffriront la pauvreté, l‘asservissement, la barbarie, mais ils ne souffriront pas l‘aristocratie. »» A de Tocqueville
    Louis le grand et Henri IV restaient des lycées aristocratiques , la sélection des meilleurs, quelque soit leur origine sociale.
    La ploutocratie , le sélection par l'argent, sera désormais la norme

  • Candice dimanche, 30 janvier 2022 14:13 Posté par Candice Lien vers le commentaire

    Don't care + didn't ask + ratio

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Liens utiles