Liens utiles (4)

Avr 10
Publié dans Liens utiles

Le détail des points Affelnet

Ci-dessous le document de l'académie de Paris concernant les règles du calcul du barème et du lissage des notes dans Affelnet Lycée.

Tous les collégiens peuvent demander leur fiche barème après leur affectation en seconde, tous les lycéens qui sont passés par Affelnet aussi en précisant leur numéro INE et en écrivant à l'adresse suivante :

                        Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

POINTS DE SECTEUR :

HENRI-IV et LOUIS-LE-GRAND seront accessibles à tout Paris et donc en secteur 1, chaque collégien aura le maximum des points secteurs :32 640 points

L’IPS :

0 pour 38,4% des collèges parisiens

600 pour 37,4% des collège parisiens

1200 pour 24,1% des collèges parisiens

Nous nous orientons vers un quota par IPS pour Henri-IV et Louis-Le-Grand

LE BILAN DE FIN DE CYCLE :

Il est rempli par le collège sur les connaissances acquises du cycle 4 (5ème, 4ème et 3ème).

Maîtrise très satisfaisant : 50 points qui seront multipliés par 12

Maîtrise satisfaisante : 40 points (*12)

C'est à dire qu'une maîtrise satisfaisante d’une composante vaut 40*12 =480 points

Maîtrise fragile : 25 points (*12)

Maîtrise insuffisante : 10 points (*12)

Une maîtrise très satisfaisante vaut le maximum des points : 50*12=600 points

BilanFinCycle

L'élève au barème ci-dessus (images de fiches barèmes d'élèves de 3ème) a eu ses 50 points dans chacune des 8 composantes.

Il a 50*12*8= 4800 points au niveau du socle de compétence, 4800 points étant le nombre de points maximum pour le socle de compétence.

Ce bilan dépend beaucoup des établissements. Des notes réelles semblables ont des points bilans différents d’un établissement à l’autre

LES NOTES

Chaque moyenne de trimestre est associée à un nombre de points Affelnet par paliers :

Note entre 0 et 5/20 -> 3 points

Note entre 5 et 10/20 -> 8 points

Note entre 10 et 15/20 -> 13 points

Note entre 15 et 20/20 -> 16 points

Une moyenne d’après ces paliers est calculée.

Ces notes sont ensuite regroupées par champs disciplinaire puis lissées (selon la moyenne et l’écart type parisien par champs disciplinaire).

Pour plus de DETAIL au niveau du barème sur les notes, CLIQUER ICI.

DetailBareme AcademieParis1 lgr10

DetailBareme AcademieParis2 lgr10

Tous les élèves ayant plus de 15 de moyenne à chaque matière et chaque trimestre auront exactement le même nombre de points sur les résultats scolaires au barème Affelnet, qu'ils soient 1er en mathématiques avec 19,5 de moyenne générale ou 10 ème avec 15,5 de moyenne générale. La moyenne affichée sur Affelnet sera de 16 et c'est ce 16 qui sera ensuite lissé.

Leur barème pour les points scolaires comportera 8 chiffres siignificatifs mais sera EXACTEMENT le même.

Soit en points socle - bilan de fin de cycle  : 50*12*8=4800 points

Et en points compétences - bilan périodique lissé pour l'année 2021 :

107.818*4+107.423*4+111.265*5+110.837*4+ 109.551*4+110.494*5+111.135*4

=3295.851 points MAXIMUM pour les notes l'année dernière (voir fiche barème ci-dessous),

Soit un maximum pour les points scolaires de 8 095,851 points en 2021, barème Affelnet identique pour tous les élèves ayant plus de 15 de moyenne dans chaque discipline

La fiche barème ci-dessous est la partie haute de la fiche d'un collégien ayant plus de 15 de moyenne dans toutes les disciplines l'anné dernière, fiche qui détaille le barème lié aux points scolaires :

BaremeMaximumAffelnet

Pour plus d'informations sur le détail du barème lié aux notes réelles de l'élève, CLIQUER ICI

 

Mar 30
Publié dans Liens utiles

Contact

 Pour nous contacter : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Publié dans Liens utiles

La Presse

 

PresseImage2

"Non à la privatisation de l’excellence !":

les élèves de Louis-le-Grand et Henri-IV écrivent à Blanquer

Par 

Publié le 

 

 

Le collectif d’élèves des lycées Henri-IV et Louis-le-Grand s'adresse à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation Nationale et Christophe Kerrero, Recteur de la région Île-de-France, au sujet de la réforme d'Affelnet, qui va mettre fin au recrutement sur dossier dans leurs lycées.

 

 

Nous, élèves des lycées Henri-IV et Louis-le-Grand, avons appris contre toute attente la mise en place d’une nouvelle procédure d’admission en classe de seconde.

Cette réforme prétend promouvoir la mixité sociale au sein de nos établissements, en les intégrant au système Affelnet. Elle sélectionnerait les collégiens au moyen d’un algorithme opaque, qui remplacerait les avis du corps enseignant, humain et expert. Les profils des élèves seront réduits aux notes, tandis que les centres d’intérêt ou les appréciations des professeurs de collège ne seront plus pris en compte. Pourtant, ces éléments sont essentiels pour permettre une considération de l’individu au-delà de l’élève, ce qui a toujours été une garantie d’excellence dans de multiples domaines, aussi bien scolaires qu’extra-scolaires.

POUR LIRE LA SUITE, CLIQUER ICI :

"Non à la privatisation de l’excellence!": les élèves de Louis-le-Grand et Henri-IV écrivent à Blanquer (marianne.net)

 

Mar 28
Publié dans Liens utiles

LA PÉTITION

La Pétition
Contre le projet de déshumaniser le recrutement des lycéens à Henri IV et Louis-Le-Grand.

     

LLG2 Soleil petit 3f0983d0 5fac 4e2d bd33 ea00ba0db6d7CantineH4 LLG3

 

CONTRE LE PROJET DE DÉSHUMANISER LE RECRUTEMENT

DES LYCÉENS À HENRI-IV ET LOUIS-LE-GRAND

CONTRE AFFELNET POUR AFFECTER LES COLLÉGIENS À HENRI-IV ET LOUIS-LE-GRAND

POUR UN NIVELLEMENT PAR LE HAUT
pour TOUS les élèves !

 

Affelnet, qu’est-ce que c’est exactement ?

Affelnet est un programme informatique ayant pour but de trier et répartir les dossiers des élèves de troisième postulant en seconde afin de leur attribuer un lycée.

Mais comment ça fonctionne ?

Ce programme informatique attribue un lycée suivant un total de points obtenus par chaque élève. Ce dernier est réalisé grâce à cinq facteurs :

-          Les points liés aux notes : DANS AFFELNET, AVOIR UN 20 DE MOYENNE OU UN 15 DE MOYENNE REVIENT AU MÊME NOMBRE DE POINTS. La musique ou le sport comptent plus que les sciences-physiques ou la SVT. Les moyennes de classe ne sont pas prises en compte, tout comme les notes maximum et minimum.

-      Les points liés aux compétences acquises : au cours des années de collège, les professeurs indiquent, pour chaque élève, les compétenses acquises. D'un collège à un autre, ses points varient pour des élèves de niveau semblable sans aucune possibilité d'action pour l'élève...

-          Les points liés au statut de boursiers : des points sont attribués à l’élève suivant les difficultés financières familiales.

-      Les points liés à l'IPS (Indice de position sociale) du collège d'origine : C’est une moyenne de points selon le métier des parents du collège et leurs capacités à aider leur enfant. TOUS LES ÉLÈVES D’UN MÊME COLLÈGE ACCÈDENT AU MEME NOMBRE DE POINTS, QUE LEURS PARENTS SOIENT MINISTRES OU BOULANGERS. Ces points peuvent monter jusqu’à 1200, un chiffre NON NÉGLIGEABLE dans le barème total.

-          Les points liés au secteur : suivant le collège d’origine des lycées « de proximité » seront attribués. Henri IV et Louis Le Grand resteront en zone d’accès pour tous les lycées parisiens.

 

Quels sont les problèmes si Henri IV et Louis Le Grand passent dans Affelnet ?

Henri IV et Louis Le Grand n’auront PLUS ACCÈS AUX DOSSIERS DE CANDIDATURE, c’est-à-dire que leurs équipes pédagogiques n'auront plus accès au classement de l'élève par matière, ni à ses notes. Impossible pour elles de situer un élève dans sa classe pour évaluer son potentiel.

LES APPRÉCIATIONS NE SERONT PLUS AFFICHÉES : un élève turbulent, dont le dossier scolaire indique qu'il est agité, pourra être sélectionné.

TOUS LES ÉLEVES S’ÉTANT PROJETÉS A INTÉGRER CES LYCÉES ET AYANT TRAVAILLÉ DUR POUR CELA EN SONT BOULEVERSÉS. Après deux ans de préparation, AU MOMENT MÊME des dépôts de candidature, DES ÉLÈVES VOIENT LEURS VŒUX SE BRISER.

L’ouverture de nouvelles classes élitistes dans les établissements privés interroge. Cette réforme, qui a pour but d’augmenter la mixité sociale, pourrait en contrepartie creuser encore plus les INÉGALITÉS. Seuls les élèves ayant des moyens financiers suffisants pourront accéder à des établissements d’excellence, dans le privé.

LA FIN DE L’EXCELLENCE SCOLAIRE DANS LE PUBLIC EN FRANCE. Alors que la France chute déjà dans le classement PISA, que sera son niveau scolaire demain ?

 

L'objectif présenté : augmenter la mixité sociale de ces établissements...

Henri-IV et Louis-Le-Grand recrutent des lycéens provenant de plus de 150 collèges différents, y compris des collèges difficiles, en particulier via les Cordées de la réussite. 

Le quota de boursiers ou d'élèves provenant de collèges difficiles peut être augmenté manuellement, mais toujours au mérite, à partir d'une selection sur dossier. Il est important que les établissements publics repérant des élèves avec des compétences en lettres ou en sciences les guident pour qu'ils candidatent à Henri-IV ou Louis-Le-Grand. Il y a des élèves avec du potentiel en lettres et en sciences dans tous les milieux sociaux, et nous souhaitons l'excellence pour chacun d'entre eux, en prenant en compte leur classement, classement qui n'apparaît pas dans le logiciel Affelnet.  

 

> Derrière l'objectif louable d'une mixité sociale se trouve un double-risque : 

1) le nivellement par le bas des lycées Louis-Le-Grand et Henri-IV 

2) la multiplication d'établissements privés d'excellence, qui sélectionnent sur dossier, mais qui sont inaccessibles à la plupart des élèves pour des raisons financières.

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous nous opposons à l'utilisation d'Affelnet et de son barème pour le recrutement des lycéens de Henri-IV et Louis-Le-Grand. Nous demandons que soit maintenu un recrutement manuel, pensé et réfléchi par les proviseurs et les équipes pédagogiques de ces établissements.

Nous souhaitons que l'excellence reste accessible à tous. L'école de la République doit conserver ses filières d'excellence, en musique, en sport, en langues, mais aussi en lettres et en sciences.

Les lycées d'excellence publics ne devraient pas être l'exception mais devraient exister dans chaque ville....

Nous demandons un nivellement par le haut des écoles publiques parisiennes et de toutes les écoles publiques françaises.

Jean-Michel Blanquer l'a écrit dans l'introduction du livre sur le lycée Louis-Le-Grand, paru aux éditions Gérard Klopp:

"L'excellence est ici au service de l'intérêt général.

Longue vie à l'idéal républicain d'éducabilité de tous les enfants."

M. BLANQUER, restez fidèle à vos propos et montrez-nous

que la France peut conserver ses lycées publics d'excellence 

Permettez d'éviter une injustice entre privé et public,

Permettez aux lycées publics Henri-IV et Louis-Le-Grand de maintenir un recrutement au mérite sur la France entière,

Et, permettez la création d'établissements publics d'excellence dans chaque académie!

 

Les jeunes d’aujourd’hui sont les adultes de demain 

Collectif d'élèves et d'anciens élèves des lycées Henri-IV et Louis-Le-Grand

Si, comme nous, vous souhaitez vous opposer à ce projet de réforme, signez cette pétition :

Merci de faire connaître cette pétition à autant de personnes que possible.
Plus il y aura de signatures, plus cette pétition retiendra l’attention des médias et des décideurs.

  

Rendre publique votre signature ?
Oui    Non
[*] required fields
[1] not displayed publicly

 

Liens utiles